Présentation du Café Philo du 15 décembre 2017, « La Bible : un récit fiable ? »

Présentation du Café Philo du 15 décembre 2017, « La Bible : un récit fiable ? »
Un texte sacré fait appel à la croyance, et n’a donc pas besoin de nous apporter des vérités historiques ou scientifiques : la Bible est cependant un cas particulier, puisqu’il y est fait mention d’événements historiques précis. Quelle fiabilité accorder sur ce point aux récits bibliques ?

Le christianisme n’est pas une religion du livre. A l’occasion de la fête de Noël – de Natalis ou Nativité – nous célébrons une naissance : non pas celle du père Noël, mais d’un enfant nommé Jésus.

Les chrétiens affirment que ce nouveau-né est vraiment Dieu, venu habiter parmi nous. C’est à partir de sa vie et de son enseignement qu’ils lisent l’intégralité de la Bible, qu’ils la méditent, et qu’ils reconnaissent dans la foi qu’il s’agit de la Parole de Dieu.

La Bible est-elle fiable ? La réponse à cette question dépend du point de départ du lecteur. Que cherche-t-on dans le récit ? Celui qui cherche des réponses scientifiques sera déçu.

Dès le commencement du livre de la Genèse, la question des origines est présentée avec des approximations et des contradictions. Comment prendre au sérieux ce qui nous est dit ?

Les autres pages de la bible nous décrivent des récits violents, des débauches sexuelles, des trahisons. Comment fonder une morale sur de tels récits ?

Concernant la véracité historique des récits bibliques, les textes se heurtent à des contradictions. Comment s’y retrouver ?

La Bible reste aujourd’hui le best-seller mondial de tous les temps, à la fois en terme d’exemplaires répandus (4 à 6 milliards selon les estimations) et en termes de durée de vie ou de ventes.

Le texte biblique a fait l’objet d’un grand nombre d’études, dans beaucoup de domaines différents, autant par les personnes qui se réclament de la foi chrétienne que par d’autres qui se disent non-chrétiens, ou athées.

La Bible est-elle fiable ? Pour apporter des réponses à cette question nous parlerons non pas de la naissance de Jésus mais de la naissance des textes biblique eux-mêmes :
Qui a écrit la Bible ? Quand ? Comment ? Pourquoi ?
Quelle différence du point de vue juif et du point de vue chrétien ?
Que penser des textes apocryphes ? Des difficultés évoquées ci-dessus ?

Sans prétendre épuiser toutes ces questions, ni apporter des réponses à toutes les questions, l’exposé que je propose sera l’occasion d’apporter des clarifications, des interpellations, et, je l’espère, d’avoir des échanges riches avec les participants.

Le bulletin officiel

Retrouvez dès maintenant le numéro 104 du bulletin officiel de l’association qui sera diffusé à l’occasion de cette séance :

Lire le bulletin officiel en ligne

Pour le télécharger au format PDF, rendez-vous dans la rubrique Bulletins officiels.

L’intervenant : Alexis Wiehe

Alexis Wiehe Le père Alexis Wiehe, 42 ans, est curé-archiprêtre de la cathédrale de Toulon depuis 2014, et chargé de l’animation pastorale de la Diaconie du Var, dans le diocèse de Fréjus-Toulon.

Originaire de l’Ile Maurice où il a grandi, il a été ordonné prêtre en 2004 et a été aussitôt nommé à La Garde où il a exercé son ministère pendant 10 ans.

Le père Alexis a été directeur de Radio Maria France.

Il a également écrit plusieurs ouvrages, dont « Et je devins prêtre » (2007), « Une paroisse à cœur ouvert » (2013), « Notre seule fierté : la croix de Jésus-Christ. » (2015).

Il animera ce soir pour la troisième fois une séance du Café Philo La Garde.

Commentaires

Il y a 1 commentaire

  • Grimal dit

    Bonjour,
    Excellent moment d’ecoute, domage que le debat ait toune sur la spiritualite et non sur l’histoire. Il y aurait eu c ertainement tant a apprendre.
    Merci a l’organisateur

Laissez un commentaire