Compte-rendu du Café Philo du 11 janvier 2019, « Ni âme, ni machine »

Compte-rendu du Café Philo du 11 janvier 2019, « Ni âme, ni machine »

Lors de sa première intervention en janvier 2018, Fabien Nivière avait séduit le public présent. C’est sans doute l’une des raisons pour lesquelles nous étions particulièrement nombreux en ce 11 janvier pour assister à sa seconde prestation.

Philosophe du vivant, l’ancien étudiant de notre président Philippe Granarolo a présenté les deux grandes hypothèses qui s’affrontent depuis des siècles : l’hypothèse vitaliste et l’hypothèse mécaniste. Il les a décortiquées avant de les renvoyer dos à dos, démontrant comment et pourquoi elles ne répondent nullement à l’énigme de la vie.

Le débat qui s’est instauré s’est poursuivi autour de l’excellent dîner servi par les cuisines de l’Auberge. Il nous faudra attendre 2019 pour que Fabien Nivière, dans un troisième et dernier acte, nous expose enfin sa conception originale du vivant.

La séance à écouter ou réécouter en Podcast :

Retour en images sur la séance :

Ni âme, ni machineNi âme, ni machineNi âme, ni machineNi âme, ni machineNi âme, ni machineNi âme, ni machineNi âme, ni machineNi âme, ni machineNi âme, ni machineNi âme, ni machineNi âme, ni machineNi âme, ni machineNi âme, ni machine

Laissez un commentaire