Vivre à La Garde : « 7 ans l’âge de raison… 10 ans ? L’âge de philosopher »

Vivre à La Garde : « 7 ans l’âge de raison… 10 ans ? L’âge de philosopher »
Article paru dans le mensuel Vivre à La Garde du mois de septembre 2010

En septembre 2001, le Café Philo initié par Philippe Granarolo ouvrait ses portes. 10 ans ont suivi, une formidable réussite ! A quelques jours de la rentrée scolaire, étudiants et futurs bacheliers pourraient bien rejoindre le public plus âgé et être attirés eux aussi par ces rendez-vous où la parole est libre, où l’esprit s’éveille, avec une règle d’or : chacun peut s’y exprimer et par là même apprendre. Rencontre avec Philippe Granarolo…

Comment allez-vous fêter vos 10 ans d’existence ?

C’est avec un grand bonheur que nous entamons cette dixième année. Autour du noyau de fidèles, environ 80 adhérents, se sont greffées des personnes attirées par notre travail commun. Pour chacun d’entre nous, ce rendez-vous du vendredi soir est une rupture dans la vie quotidienne, un véritable sas. C’est, je le crois, parce que la parole est libre et que le discours est accessible que nous pouvons aujourd’hui fêter ce bel anniversaire avec une programmation éclectique*. C’est d’ailleurs par ces mots que nous ouvrons la discussion avec les personnes qui viennent nous rencontrer sur notre stand lors du Forum des Associations.

De quelles façons choisissez-vous les conférences  ?

Toutes les personnes que nous allons entendre cette année sont des passionnés. Je les ai moi-même entendu en conférence, il s’agit de véritables rencontres. Jean-François Mattéi, Virginie Langlois, Jean-Guy Talamoni ou encore Boris Cyrulnik, pour ne nommer qu’eux, présenteront leur travail pour ensuite permettre à chaque participant de s’exprimer. Passées les premières minutes de gêne habituelle, s’engage un dialogue profond et vrai.

Une invitation aux Gardéennes et Gardéens ?

Oui ! Venez découvrir un loisir qui a fait ses preuves depuis plus de 20 ans en France ! Le Café Philo est un moment à part, éducatif, respectueux, sympathique. Les personnes qui participent à nos rendez-vous apprennent à s’écouter dans la diversité quelles que soient les opi- nions politiques, philosophiques ou religieuses, c’est une belle leçon de tolérance. Nous partageons un repas ensuite et le dialogue reprend à la faveur d’une soirée amicale avant tout !

* Retrouvez la totalité de la programmation sur www.cafephilo.fr

article_vivrealagarde_01092010

Laissez un commentaire